Introduction #2 Optimisation de la préparation des chevaux athlètes.

optimiser performance entraînement

Suite à notre article INTRODUCTION :  Comment les technologies de tracking accompagnent les entraîneurs de chevaux de course ?, 3 catégories de questions que se posent les entraîneurs ont été évoquées :

  • Préparation physique : Comment améliorer la condition physique des chevaux et réduire les risques de blessures ?
  • Potentiel des chevaux : Comment développer (individuellement) les chevaux pour atteindre leur potentiel maximal ?
  • Gagner : Comment avoir plus de succès en course ?

Dans cet article, nous allons introduire nos réponses à la première question, portant sur la préparation physique des chevaux athlètes.

Sans un effectif de chevaux en bonne santé, il est extrêmement difficile de maintenir une cohérence dans le suivi de la performance et d’atteindre les objectifs fixés.

Pour toute préparation d’athlète de haut niveau, la mesure est au cœur de la performance. Sans mesure, l’impact de l’entraînement sur le physique ne peut être qu’analysé subjectivement. Sans mesure, les limites ne sont pas contrôlées et le risque de blessure se voit démultiplié.

Contre toute idée préconçue, les technologies comme EQUIMETRE ne s’adressent pas qu’aux experts en analyse de données. EQUIMETRE a été pensé pour s’intégrer sans contrainte dans le quotidien des entraîneurs, tant dans la mise en place, que dans l’utilisation quotidienne et dans l’exploitation des informations.

Pour un premier niveau d’analyse, l’étude de l’évolution de la condition des chevaux est possible par la comparaison d’indicateurs physiologiques et physiques au cours du temps. Ces indicateurs peuvent être calculés au moyen d’exercices standardisés simples.

« If you can’t measure it, you can’t improve it »

Peter Drucker

exercice normalisé et indicateurs clés

À titre d’exemple, le même exercice est répété mensuellement par tout l’effectif dans des conditions similaires. Les données collectées sont ensuite analysées pour fournir les indicateurs clés qui sont suivis individuellement tout au long de la préparation et de la saison.

Exemples d’indicateurs :

  • Rythme cardiaque pendant l’effort
  • Dureté de l’exercice
  • Qualité de la récupération

Ce premier niveau d’analyse est suffisant aux entraîneurs et aux vétérinaires pour identifier les tendances et adapter l’entraînement en conséquence. Il complète le « feeling » de l’entraîneur sur l’état de forme des chevaux, l’état de préparation et dans la détection des futurs performeurs.

exercice entrainement Rythme cardiaque récupération

Utilisation des données 

Ainsi, sans même bénéficier d’une personne dédiée à l’analyse des données, l’entraîneur peut retirer rapidement d’importants bénéfices avec l’utilisation des solutions de tracking telle EQUIMETRE.

De plus, en surveillant les entraînements et en développant des bases de données individuelles, les entraîneurs peuvent améliorer leur compréhension de la physiologie de leurs chevaux. Dans le cadre de ce processus il devient possible d’identifier les signes liés à un risque de blessure.

Dans nos prochains articles, nous continuerons d’introduire les réponses aux questions évoquées en introduction.