ICEEP 2018 – Conférence vétérinaire et scientifique

International Conference on Equine Exercise Physiology

Du lundi 12 au vendredi 16 novembre, Arioneo était présente pendant la prestigieuse International Conference on Equine Exercise Physiology à Lorne, en Australie.

L’ICEEP réunit les vétérinaires et chercheurs les plus impliqués dans le milieu équestre. Elle a pour mission d’oeuvrer pour l’amélioration de la compréhension de la physiologie, du fonctionnement et de la santé des chevaux athlètes à travers la promotion de la recherche scientifique et ambitionne de devenir l’événement mondial majeur sur ces thèmes.

Arioneo - conférence vétérinaire ICEEP

Conférence vétérinaire et recherche scientifique

Ayant lieu tous les quatre ans, sa stratégie se déploie en 5 axes :

1- Faciliter la présentation des résultats de recherches de haute qualité lors de réunions scientifiques qui se tiendront tous les quatre ans.
2- Faciliter le développement de consortiums de recherche, les collaborations et les propositions communes pour la recherche
3- Encourager la recherche collaborative et interdisciplinaire.
4- Encourager le parrainage des étudiants diplômés et jeunes scientifiques
5- Faciliter la diffusion des résultats de recherche auprès des vétérinaires et autres professionnels impliqués dans les soins et le traitement des chevaux athlètes.

Détail des sessions et travaux de recherche.

Le riche programme de l’édition 2018 se tenait sur quatre jours. Différents conférenciers australiens et internationaux ont fait le déplacement pour exposer les résultats de leurs travaux de recherche sur la physiologie de l’exercice. Pas moins de de 140 présentations réparties en treize sessions se sont succédées sur les thèmes suivants :

Session 1 : Physiologie de l’exercice appliquée – Entraînement (Applied exercise physiology – training)
Session 2 : Nutrition des chevaux athlètes (Nutrition of the equine athletes)
Session 3 : Muscles(Muscle)
Session 4 : Physiologie de l’exercice appliquée – Autres (Applied physiology : other)
Session 5 : Biomécanique et locomotion (Biomechanics and locomotion)
Session 6 : Physiologie de l’exercice appliquée – Nouvelles technologies (Applied physiology : new technology)
Session 7 : Physiologie de l’exercice appliquée – Médicamentation dans les sports équestres (Applied physiology : drugs in equine sports)
Session 8 : Physiologie cardiovasculaire (Cardiovascular physiology)
Session 9 : Physiologie respiratoire (Respiratory physiology)
Session 10 : Biochimie, hématologie, endocrinologie et thermorégulation(Biochemistry, heamatology, endocrinology and thermoregulation)
Session 11 : Biomécanique et locomotion(Biomechanics and locomotion)
Session 12 : Physiothérapie (Physiotherapy)
Session 13 : Biomécanique et locomotion (Biomechanics and locomotion)

C’est à cette occasion que des travaux de recherche menés avec EQUIMETRE ont été présentés par le docteur Emmanuelle van Erck lors de sa Keynote intitulée « Field Exercise Testing ».

IMG_6918
IMG_6928
IMG_6933

Arioneo, les technologies et la recherche scientifique

Ces travaux de recherche sont le fruit d’une collaboration entre le docteur Emmanuelle van Erck, vétérinaire spécialisé Equin, et Guillaume Dubois, docteur en biomécanique et directeur scientifique de la société Arioneo.

Les données d’entraînement des chevaux de course relevés par les capteurs EQUIMETRE constituent une base riche pour l’évaluation de la performance. En s’appuyant sur ces données et sur les connaissances en médecine équine, Emmanuelle van Erck et Guillaume Dubois ont développé plusieurs modèles d’indicateurs de performance. Tout l’enjeu réside dans l’obtention des paramètres fiables, intelligibles et reproductibles malgré des méthodes d’entraînement non standardisées.
À titre d’exemple, en suivant un protocole d’entrainement standardisé (incrément par palier de vitesse), il est commun de calculer la V200, vitesse du cheval lorsqu’il atteint une fréquence cardiaque de 200 battements par minutes. Mais est-il toujours légitime d’évaluer ce paramètre pour des entraînements ne respectant pas le protocole standard ?

Les docteurs Emmanuelle van Erck et Guillaume Dubois ont tenté de répondre à cette question non seulement concernant les paramètres standards comme la V200 ou la cadence à 60km/h, mais aussi concernant d’autres paramètres innovants basés sur l’énergie et la récupération.

Ils se sont appuyés d’une part sur les paramètres de fréquence cardiaque, de vitesse et de locomotion mesurés par EQUIMETRE, et d’autre part sur les valeurs de handicap attribuées aux chevaux en France permettant d’évaluer leur niveau de performance en course.   Il a ainsi été possible de confronter ces paramètres et de mettre en lumière les corrélations les plus fortes.

L’ICEEP fut également l’occasion pour Arioneo de présenter ses technologies, et ses projets de recherche au milieu scientifique et vétérinaire.

6214db65-01ba-4e20-9960-5dda7eccb621

Ainsi, Arioneo continue de s’inscrire  dans une volonté forte de contribuer à l’avancée de la recherche et de la science équine.  En mettant à disposition son savoir-faire et le meilleur de ses nouvelles technologies au service des vétérinaires et des chercheurs, Arioneo entend participer au dynamisme de la filière.

Cette expérience fut extrêmement enrichissante et marquante pour Arioneo qui vous donne rendez-vous dans quatre ans pour la renouveler.  

Nous sommes impatients de revenir présenter nos résultats toujours plus avancés grâce à nos forts investissements en Recherche & Développement qui témoignent de notre détermination à incarner une part de l’avenir du monde hippique.