Infographie: les mécanismes de thermorégulation chez le cheval

infographie_horse-02-02

 

Avec le capteur Orscana, il devient plus facile de comprendre la thermorégulation de vos chevaux. Savoir quand le cheval transpire, connaître l’évolution de la température au cours de la nuit selon la température extérieure et être au courant de l’activité devient instantané. Mais comment les chevaux ajustent-ils leur température?

L’activité du cheval

Les habitudes des chevaux sont très variables d’un individu à l’autre. Si les uns aiment passer du temps allongé, d’autres ne seront jamais aperçus couchés, mais la plupart sont réglés comme des pendules et ont leurs habitudes bien définies. Globalement le cheval passe entre 5 et 6 heures à se reposer, debout ou allongé. La majeure partie de son temps est consacrée à la nourriture: 60% du temps de l’animal est passée à manger. Enfin, le cheval recherche la lumière du jour, en effet celle-ci est indispensable à la synthèse de la vitamine D: 1 heure entière à la lumière du jour est le minimum de temps pour avoir les apports journaliers en vitamine D.

La transpiration

La transpiration joue un rôle essentiel dans le système de thermorégulation du cheval. Grand sportif, le cheval peut transpirer entre 15 et 20L d’eau en une heure d’effort. Sa transpiration est particulièrement salée: sa teneur en sel est 4 fois supérieure à la nôtre. Le sel pouvant irriter la peau de l’animal, le pansage est donc indispensable au confort du cheval.

La température

A l’état naturel, nul besoin de couvertures. Adaptables, les chevaux ont besoin de 3 semaines pour adapter leur confort à des changements de températures et d’environnement. Ainsi, à l’approche de l’automne, la masse de poils du cheval augmente pour se protéger du froid de 20%. Cette couverture de poils est non seulement imperméable, mais elle permet aussi l’isolation et la ventilation. L’air étant le meilleur isolant, lorsque les poils épais s’hérissent grâce au mécanisme de pilo-érection, l’épaisseur de poils augmente de 30% et une couche d’air isole la peau du froid de l’extérieur. Mais ce même mécanisme de pilo-érection sert aussi à la ventilation en cas de chaleur.