Les avis recueillis sur Orscana – Comment couvrir ses chevaux ?

logo soon a horse

Comment couvrir les chevaux qui vivent au pré ?
Soon a Horse – Lire tout l’article

« J’ai tendance à vouloir mettre le moins possible la couverture à mon cheval. Mais quand il fait un froid humide bien piquant, alors je couvre un petit peu. L’application Orscana [associé au capteur] m’aide à savoir si je dois laisser la couverture ou bien si je peux enfin la lui retirer. Pour moi, c’est une grande aide, car avant, j’allais tous les soirs scruter la météo aux heures les plus froides de la nuit… pour savoir à peu près. Maintenant plus besoin ! Ça m’a facilité la fin de mon hiver. Au moins, je serai armée pour l’année prochaine ! »

the horse rider logo

Faut-il couvrir les chevaux qui ne sont pas tondus ?
The Horse Rider – Lire tout l’article

« L’étude des résultats [donnés par le capteur et l’application Orscana] est très intéressante. Par exemple, elle nous a permis de voir que même avec une couverture très fine, la jument avait trop chaud une fois que le soleil se levait. Nous avons aussi apprécié les résultats quant à l’activité du cheval. En effet, quand la jument rentrait au box alors que tous ses copains étaient encore au pré, elle avait tendance à plus stresser, sa courbe d’activité était plus élevée ainsi que sa température. La jument était aussi plus active le matin quand elle attendait son petit déjeuner… »

logo horsyklop

A la mi-saison, difficile de savoir comment couvrir ses chevaux
Horsyklop – Lire tout l’article

« Il a froid le matin, chaud l’après-midi, froid la nuit… bref compliqué de trouver la bonne couverture ! Après une semaine d’utilisation du capteur Orscana […] Je sais quelle couverture adapter et franchement avec cette météo qui joue au yoyo c’est pas mal. Le week-end dernier je n’aurai pas soupçonné que mon cheval puisse avoir froid. Mais en fait si ! Il s’est caillé sévère pendant la nuit (merci l’humidité de Seine et Marne). On peut analyser un suivi des données pour savoir à quelle heure il a dormi, à quelle heure il s’est agité… »

logo-monchevalestunebombe

Avec quel grammage couvrir un cheval ?
Mon cheval est une bombe – Lire tout l’article

« Toutes ces données sont très utiles pour nous aiguiller sur le type de couverture à mettre niveau grammage car c’est loin d’être toujours évident. De plus, comme le capteur prend aussi en compte la météo (vu qu’on nous demande également d’allumer la géolocalisation), on peut anticiper pour la nuit à venir afin de prévoir une plus grosse couverture si la température baisse. […] en ce moment c’est assez dur de savoir si notre cheval n’a pas trop froid ou trop chaud avec les semaines de gel et de redoux qui se suivent… on ne sait plus comment habiller dadou ! Et j’aime beaucoup le fait qu’on puisse voir l’activité de notre cheval, je savais que Naïka aimait s’allonger (surtout la nuit, au matin tôt et parfois après le repas du midi) et les données me le confirment. »